Sciences, normes, décision - Felipe BRAVO

Sciences, normes, décision

Accueil > Membres > Doctorants

Felipe BRAVO

Felipe BRAVO

par Emilio Thalabard - publié le , mis à jour le



 


 


 


 


 


Directeur : Jean-Baptiste Rauzy


Titre de la thèse : Le platonisme mathématique : ontologie et épistémologie


Date d’inscription : septembre 2013


Situation actuelle : Doctorant contractuel, Université Paris-Sorbonne.


Résumé de la thèse : À l’intérieur de la philosophie des mathématiques, une des idées les plus discutées est le platonisme, la thèse selon laquelle les objets mathématiques sont des objets abstraits qui existent indépendamment de notre langage et de notre esprit. Mais si les objets mathématiques sont abstraits, comment, avec notre appareil cognitif situé spatio-temporellement, pourrions-nous connaître ces entités ? Si le platonisme veut constituer un programme viable de philosophie des mathématiques, il doit donc répondre à ces préoccupations. C’est ce que cette thèse cherche à faire : en explorant les arguments pour l’existence des objets mathématiques, développés notamment par Frege et Quine, et en remettant en question les nominalismes de Hartry Field et Stephen Yablo, je me propose de construire une défense du platonisme, tout en mettant en évidence la relation entre platonisme et pratique mathématique. J’essaie également de clarifier la thèse platoniste à l’intérieur d’un cadre métaphysique plus général, et en particulier à l’intérieur d’une métaphysique des objets abstraits, avant de répondre aux doutes épistémologiques autour du platonisme soulevés notamment par Paul Benacerraf.


Domaines de recherche : Philosophie des mathématiques, métaphysique, philosophie du langage, épistémologie.


Publications :


Bravo, F. (2013) Théorie Propensionniste et Nominalisme, REPHA, n°7, 2013.

ACTUS SND

Rechercher