Sciences, normes, décision - Marta Spranzi

Sciences, normes, décision

Accueil > Activités > Séminaires SND > Santé, Médecine, Décision > SMD 2013-2014

Marta Spranzi

par Emilio Thalabard - publié le , mis à jour le

Jeudi 13 Mars : Marta Spranzi (Maître de conférences en philosophie, Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines, Centre d’éthique clinique, hôpital Cochin (AP-HP)

[| « Incertitude et vision du bien dans la décision médicale » |]

Au moment de la décision thérapeutique, les arguments éthiques viennent souvent compléter les considérations strictement médicales. Or, dans différentes situations, l’incertitude relative du diagnostic ou du pronostic modifie la place et la teneur des arguments éthiques dans la prise de décision. Dans cette intervention je souhaiterais analyser trois situations différentes dans lesquelles l’incertitude joue un rôle majeur dans l’orientation de la décision. Dans le premier cas, l’incertitude du pronostic est utilisée comme argument pour laisser davantage de place aux patients ou à leur représentants. Dans un deuxième cas, l’incertitude du diagnostic est considérée comme un argument en faveur de la place plus importante des arguments médicaux. Dans un troisième cas, l’incertitude générale concernant l’état de conscience du patient élargit considérablement l’éventail des solutions possibles. Dans chacun de ces cas, l’incertitude s’entend de façon différente, mais dans tous les cas, elle introduit une marge importante de liberté et de discussion dans la prise de décision.

ACTUS SND

Rechercher