Sciences, normes, décision - Matthias MICHEL

Sciences, normes, décision

Accueil > Membres > Doctorants

Matthias MICHEL

Matthias MICHEL

par Emilio Thalabard - publié le , mis à jour le



 


 


 


 


 


 


Directrice : Anouk Barberousse


Titre de la thèse : Introspection et mesure dans les neurosciences de la conscience 


Date de début : septembre 2016


Descriptif de la thèse : Mes intérêts de recherche s’étendent de la philosophie des sciences cognitives (théories scientifiques de la conscience, architecture de l’esprit, concepts, attention), à la philosophie de l’esprit et la philosophie de l’action (introspection, connaissance de soi, agentivité, libre arbitre). Ma thèse en philosophie des sciences cognitives porte sur la place de l’introspection dans les neurosciences de la conscience. L’objectif des neurosciences de la conscience est d’expliquer de quelle façon l’expérience consciente résulte de l’activité cérébrale. Depuis le début de ce programme de recherche, de nombreux philosophes et chercheurs ont avancé que ce programme doit débuter par la recherche de corrélations entre l’expérience consciente des sujets et les processus neuronaux qui sont associés à cette expérience (ou "corrélats neuronaux de la conscience"). Dans la plupart des cas, la corrélation s’effectue entre deux mesures : d’une part, la mesure par le sujet du fait qu’il est conscient ou non d’une certaine information par introspection ; d’autre part, la mesure de l’activité cérébrale par les appareils de mesure (IRMf, EEG, etc.) des neurosciences. Nous n’obtenons donc de véritables corrélats neuronaux de la conscience qu’à condition que l’introspection fournisse une mesure fiable de la conscience. J’étudie l’ensemble des problèmes posés par l’usage de l’introspection pour les neurosciences de la conscience ainsi que les différentes solutions apportées à ces problèmes.

ACTUS SND

Rechercher