Sciences, normes, décision - Emile THALABARD

Sciences, normes, décision

Accueil > Membres > Post-doctorants

Emile THALABARD

Emile THALABARD

par Anne-Sophie Godfroy, Daniel Andler, Guillaume Blot, Marcel Skrobek, Pierre Saurel - publié le , mis à jour le



 


 


 


 


 


 


Situation actuelle : postdoctorant


J’ai soutenu une thèse de doctorat à l’université Paris-Sorbonne sous la direction du Pr. Daniel Andler, sur les relations entre l’attention et la conscience (décembre 2012).


J’y propose une attaque contre la thèse du débordement phénoménal proposée par Ned Block, et argumente en faveur d’une théorie dépendantiste de la conscience phénoménale, selon laquelle l’attention est une condition nécessaire et substantielle de l’expérience consciente. Cette conception va de paire avec le rejet de la distinction entre conscience d’accès et conscience phénoménale, et avec une conception représentationnaliste de la conscience phénoménale. 


Je poursuis un projet de naturalisation de la conscience phénoménale, en m’appuyant sur les données des sciences cognitives, et sur les descriptions phénoménologiques des contenus conscients. Je défends principalement une conception cognitive de la conscience phénoménale, en lien avec le modèle de l’espace de travail global : la conscience phénoménale correspond avec l’accessibilité pour le système exécutif central de certaines représentations sensorielles, sélectionnées par l’attention.


Ma démarche consiste à concilier l’approche conceptuelle propre à la philosophie analytique de l’esprit avec les descriptions phénoménologiques en premières personne et les données empiriques issues des science cognitives et des neurosciences.


Mes domaines de recherche incluent la philosophie de la perception et de la conscience, l’histoire et l’épistémologie de la psychologie et des science cognitives, l’épistémologie et la métaphysique..


J’ai été allocataire-moniteur à l’université Paris-Sorbonne (2007-2010), et occupé un poste d’ATER dans cette même université (2010-2012). Au cours de l’année 2008-2009, j’ai séjourné à l’université Miséricorde de Fribourg, en tant qu’assistant du Pr Martine Nida-Rümelin.


Parallèlement à mon travail de thèse, j’ai mis en place, avec Samir Blakaj et François Kammerer, l’association Philo’Doctes, qui organise le séminaire des doctorants de l’UFR de philosophie de Paris-Sorbonne. J’ai également été secrétaire général de l’association REPHA, et directeur de publication de la revue (2011-2015).


Quand je ne philosophe pas, je pratique aux limites du supportable le judo, la course à pied et le vélo, et essaie de développer mon regard photographique (argentique et numérique).


Publications :


Thalabard, E. (2013), "Représentationnalisme et attention", Dialogue, vol.52/3, pp. 551-586


Ludwig, P. & Thalabard, E. (2014) "Against Metaphysical Disjunctivism", in Dutant, J., Fassio, D. & Meylan, A.(eds.), Liber Amicorum Pascal Engel, Univesity of Geneva, pp. 512-549


contact : emilioPOINTthalabard_AT_lapostePOINTnet

ACTUS SND

Rechercher