Sciences, normes, décision - Nicolai ABRAMOVICH

Sciences, normes, décision

Accueil > Membres > Doctorants

Nicolai ABRAMOVICH

Nicolai ABRAMOVICH

par Guillaume Blot - publié le , mis à jour le



 


 


 


 


 


Directeur de thèse : Stéphane Chauvier


Titre : L’éthique négative et le problème de la justification du libéralisme politique


Résumé de la thèse : L’égalitarisme de John Rawls est une des tentatives les plus élaborées de justification du libéralisme. Cependant, il aboutit à une difficulté logique concernant l’articulation de deux principes libéraux : la visée universelle du libéralisme et le respect du pluralisme des valeurs. Le problème est le suivant : Comment établir un système politique unique et universel à partir d’une réalité culturelle et sociale multiple ?


L’éthique négative soutient qu’il est primordial d’éviter le mal plutôt que de chercher le bien. Cette thèse se construit à partir de l’articulation d’un principe épistémologique et d’un principe éthique : il est plus évident de reconnaître le mal que de trouver un accord sur le bien et il est prioritaire d’annuler le mal. Politiquement, elle postule l’universalité du mal et la particularité du bien.


Ainsi, nous pouvons envisager une justification du libéralisme politique qui pose une théorie universelle sans contraindre la pluralité culturelle. Judith Shklar, Stuart Hampshire et Avishaï Margalit défendent ce pari.


Domaines de recherche : la théorie politique contemporaine, la théorie de la justice, le libéralisme politique et les principes normatifs en politique

ACTUS SND

Rechercher